Qui se cache derrière nos voix Off ? Episode 4 : Glwadys Ann

Bonjour à tous,

J’espère que vous allez bien ! Je vous retrouve aujourd’hui pour ce dernier épisode de notre saga “Qui se cache derrière nos voix-off”. Pour terminer je vais vous parler d’une comédienne qui nous accompagne depuis nos débuts et dont le professionnalisme n’est plus à prouver, Glwadys ann.

J’ai échangé avec Glwadys ann pendant près d’une heure sur sa carrière en tant que comédienne voix-off. Ses expériences ont été, et sont toujours, nombreuses !

 

  Messages d'accueil téléphonique
Qui-se-cache-derrière-nos-voix-off-Épisode-4-Glwadys

Qui est Glwadys Ann ? 

Pour commencer, j’ai demandé à Glwadys de se présenter professionnellement. Je vous laisse découvrir son parcours intéressant.

“Avant d’être une voix off, je suis avant tout chanteuse soliste et choriste, ce qui m’a permis de voyager en France et à l’étranger. J’ai aussi été choriste sur certains albums de têtes d’affiche et fait des enregistrements studio pour des albums d’ailleurs ! Sinon, je travaille depuis des années pour les casinos et hôtels du groupe Barrière, pour des festivals et des programmations culturelles etc. En parallèle de tout cela, j’ai commencé il y a environ 10 ans, le doublage et la voix-off. Je ressentais le besoin, pour ma vie de famille et de maman, de me poser un peu plus. La voix-off est rapidement devenue mon deuxième métier. J’ai été recruté par les chaînes M6 et France 3 pour enregistrer des bandes annonces, des documentaires et des publicités.

A ce sujet j’ai travaillé pour la marque de bijoux Swarovski et pour les célèbres glaces Haagen Dazs, etc. J’ai également eu le plaisir de travailler pour Disney. Je faisais des doublages pour des animations mais j’ai également été une voix pour les parcs de Marne-la-Vallée et Orlando.”

Vous voyez ! Je ne vous avais pas menti, le parcours de Glwadys ann est bien rempli ! 
En entendant toutes ces expériences et en découvrant que son premier métier était le chant, je me suis demandé si Glwadys ann avait suivi une formation. Voici sa réponse à ce sujet : 

“Grâce au chant, j’avais une maîtrise de ma voix, je la travaillais déjà depuis de nombreuses années. Mais ce sont tout de même deux métiers différents alors j’ai voulu suivre une formation pour me perfectionner. J’ai surtout souhaité travailler avec différentes personnes pour voir si j’étais capable de m’adapter rapidement aux différentes directions données par mes interlocuteurs. C’était très enrichissant.”

 

Glwadys Ann, les messages d’accueil et ID2SON 

Et alors, dans tout ça, comment ID2SON est arrivé ? Depuis combien de temps sommes-nous liés professionnellement ? Quelle place occupe l’enregistrement des messages dans le quotidien de Glwadys ann ?

“Notre collaboration est particulière car je travaillais déjà avec le président, Mickael Coulas, dans son passé professionnel. Je me souviens que j’étais à La Rochelle en tournage lorsqu’il m’a téléphoné pour me proposer de le suivre dans cette nouvelle et grande aventure ! J’ai aimé notre contact alors comme j’aime les challenges j’ai accepté de me lancer dans l’aventure ! Donc je collabore avec ID2SON depuis ses débuts en 2016 ! J’ai vraiment eu un coup de cœur pour l’entreprise et son ambiance familiale.”

 

“Au quotidien, les messages d’accueil prennent plus ou moins de place selon les périodes de l’année et mes autres activités. En général, et pour être transparente, je découvre le message en même temps que je l’enregistre. Ce sont des phrases courtes et l’expérience me permet d’aller vite.”

Décidément il semblerait que la capacité à prononcer des mots différents de ceux qui sont lus est le point fort de beaucoup des comédien(ne)s voix-off avec lesquel(le)s nous travaillons. Personnellement, j’en serais incapable ! Et vous ? Faites le test, vous m’en direz des nouvelles !

 

Les indispensables et les habitudes d’une voix-off professionnelle

Mis à part cet atout qui fait gagner beaucoup de temps, quelles sont les qualités d’une bonne voix-off selon toi, Glwadys ann ?

“ Avant tout, il faut avoir un potentiel vocal et l’envie d’utiliser sa voix. Il faut également avoir une vraie affinité avec l’interprétation et être capable de changer de personnage rapidement. On ne lit pas le texte d’une publicité pour un produit ménager de la même manière que pour un documentaire sur les serpents ou un message d’accueil téléphonique. Il faut avoir ce que j’appelle l’intelligence du texte. C'est-à-dire qu'il faut comprendre rapidement les attentes du client et ce qu’il veut faire passer comme émotion. La spontanéité et la capacité de faire plusieurs propositions sont aussi très importantes. Être une voix off c'est être capable d’ouvrir le bon tiroir vocal en fonction de la demande. Pour un message d’accueil, hop ! Je sélectionne le tiroir dynamique ou institutionnel par exemple.”

D’un point de vue plus personnel, quels sont les petits rituels de Glwadys ann pour travailler sa voix ? J’avoue apprécier beaucoup cette question qui mène souvent à des réponses surprenantes et/ou amusantes.

“ Déjà, comme tout le monde le dit, il faut éviter le café. L’alimentation est très importante pour ne pas se retrouver dans une situation où l’on ne peut plus enregistrer pendant une demi-heure. Sinon, pour ce qui est des petits rituels, une actrice française rencontrée sur un tournage m’a dit un jour que tourner sa langue très vite dans sa bouche aidait beaucoup à s’échauffer. J’ai complètement adhéré et depuis je m’en sers pour préparer ma voix avant d’enregistrer.”

 

Vous avez désormais découvert Glwadys ann ! Vous pouvez l’imaginer dans son studio, munie de son micro, son traitement acoustique et ses écrans ! La voix, au sens large, incarne son métier au quotidien mais aussi et surtout son métier de cœur et c’était un plaisir, une fois de plus, de découvrir une personnalité vivante et passionnée !

 

A bientôt chez ID2SON

 

 

Découvrez notre showroom
Ecrit par Marion NAULEAU

31 Collaborateurs

+7 500 Clients en parc

94% de satisfaction

96% de fidélisation