Big Data et affichage dynamique : un moyen de récolter de la donnée

Les entreprises tentent constamment de comprendre le comportement de leurs clients. Le but étant de leur proposer des solutions adaptées à leurs besoins. Le numérique offre aux marques un avantage conséquent en leur permettant de récolter énormément de données sur leurs consommateurs. Ces données sont très utiles au ciblage marketing. Plus l’analyse des données est précise, plus le ciblage est efficace. La collecte de data est déjà bien démocratisée via les ordinateurs et les smartphones. Qu’en est-il des écrans d’affichage dynamique ?

 

Découvrez notre showroom
BIG-DATA-AFFICHAGE-DYNAMIQUE

L’affichage dynamique offre de nombreuses possibilités pour collecter de la data de manière ludique et innovante. Avec des écrans tactiles par exemple, on peut demander aux utilisateurs de noter le point de vente en échange d’une récompense, de se prendre en photo avec un filtre type Snapchat pour se l’envoyer par mail, de s’abonner à une newsletter pour recevoir des promotions, de s’envoyer des informations ou un comparatif produit, de s’inscrire à un programme de fidélité digital… il n’y a pas de limite. Le tout est que le client ait envie de partager ses informations. Mais il faudra bien sûr lui offrir une contrepartie. Il faut également être subtile pour ne pas embêter les clients. Il s’agit de trouver le bon dosage ?  Le but est avant tout d’enrichir l’expérience client et non d’obtenir des données à tout prix : c’est un bénéfice additionnel non négligeable mais qui doit être pratiqué dans le respect de leur vie privée.

 

Les écrans proposent également des équipements leur permettant d’analyser les réactions (sourire, indignation, passivité etc.) des utilisateurs qui passent devant. Une simple petite caméra peut en effet faire le travail. Bien sûr, les visages des consommateurs ne sont pas gardés en mémoire, par souci de respect de la vie privée une nouvelle fois. Seules les réactions sont recensées. Une caméra placée près d’un écran vitrine pourra également comptabiliser le nombre de personnes qui entrent dans la boutique après avoir regardé l’écran mais aussi combien de personnes se sont arrêtées devant ce dernier. On pourrait même envisager de faire du « zonage » : avec différents écrans installés dans tout le magasin, il est possible de tirer des informations comme le rayon le plus fréquenté, celui qui retient le plus longtemps l’attention des prospects et même quels produits sont les plus consultés dans un rayon. On reproduit alors, en magasin, l’analyse actuellement faite sur les sites web marchands. 

Avec des technologies comme le beacon, l’affichage dynamique peut également fonctionner en synergie avec les smartphones : on pousse alors le client à interagir avec les écrans grâce à son téléphone. Cela permet au passage de rassembler des données. Idem, les applications sont nombreuses et infinies : usage des réseaux sociaux, jeux concours etc.  Cette démarche paraitra moins intrusive aux yeux des prospects puisqu’ils auront le choix d’accepter ou non l’interaction. 

 

Dernièrement, un bar Londonien s’est mis à utiliser la reconnaissance faciale pour savoir quel client servir en premier. Une caméra filmant la zone, couplée à un algorithme, détecte l’approche des clients vers le bar et leur attribue un numéro, par ordre d’arrivée. L’IA intégrée au logiciel est également capable de donner une indication d’âge au barman afin de faciliter la demande de carte d’identité en cas de vente d’alcool. Ce type de stratégie permet au bar de fidéliser les clients grâce à une expérience enrichie. Fini les consommateurs mécontents grâce à un service juste et rapide ! Cela permet de servir les clients de manière efficiente. De plus, cela permet également de tirer des estimations sur la fréquentation du lieu : sexe, âge, temps d’attente avant d’être servi etc.

Imagine que tu sois le directeur d’un supermarché de proximité. Un jour de pluie, ton écran est capable de reconnaitre les individus qui n’ont pas de parapluie à la main pour leur pousser ce produit avec une promotion par exemple. Imagine la joie de la personne trempée qui ressort avec son parapluie sans même avoir cherché le rayon (l’écran le lui a indiqué) et avec une ristourne sur le produit (qui lui était vraiment nécessaire à ce moment-là). Il était pourtant seulement venu acheter une citrouille pour fêter Halloween avec son fils…  Tu verras très certainement la vente de tes parapluies gonfler, ainsi que des consommateurs satisfaits. De plus, cela permettra également d’en tirer des informations : le pourcentage de personnes qui s’équipent en fonction de la météo face au pourcentage d’individus qui sont souvent surpris par les intempéries… peut être que ça vaut le coup de faire un meuble amovible et spécialement pour les parapluies en entrée de magasin pour les jours de pluie ? ☔

 

 

Après extraction et exploitation de toutes ces données, on pourra adapter sa stratégie pour solliciter le client de manière plus efficace et renforcer l’expérience sur le parcours client. Grâce à une sollicitation sur mesure, on augmente le retour sur investissement (ROI) ?. Là encore, les stratégies sont infinies et tu peux laisser place à ton imagination !

 

Durant de nombreuses années, la vente en ligne avait pour avantage concurrentiel de pouvoir proposer des contenus ultra personnalisés en trackant les besoins et les préférences des utilisateurs. Cela permettait à l’entreprise de facilement faire des ventes additionnelles et d’augmenter les dépenses de leurs clients. Certains individus, et notamment ceux issus des dernières générations, qu’on appelle les digital natives, optaient plus facilement pour des achats en ligne qui offraient une expérience en corrélation avec leurs attentes. Cependant, l’apparition de l’affichage dynamique, et surtout sa démocratisation, a permis d’importer tous ces services en magasin. En effet, les écrans permettent aujourd’hui d’offrir aux consommateurs une expérience sensiblement identique à celle du web et de reconquérir les accros des achats en ligne. Ils sont devenus de véritables outils de ventes additionnelles, d’informations clients et de fidélisation. Ils permettent également de renforcer la stratégie omnicanale.

Tu as un projet d’affichage dynamique et tu cherches un interlocuteur expert pour t’accompagner ?

 

Chez ID2SON, grâce à notre expertise, nous saurons te conseiller efficacement en répondant au mieux à tes attentes. Alors, n’hésite pas, contacte-nous !

 

Découvrez notre showroom
Ecrit par Margaux BROUTY

17 Collaborateurs

+5000 Clients en parc

94% de satisfaction

96% de fidélisation